FESTIVAL JAZZ ETCETERA LÉVIS –10e anniversaire, soirée d’ouverture exceptionnelle

FESTIVAL JAZZ ETCETERA LÉVIS –10e anniversaire, soirée d’ouverture exceptionnelle
Médias des 2 rives  –  12 août 2016

Après l’accueil aux festivaliers de la part du directeur général, marketing et communications, M. François Brunet et des allocutions du présentateur officiel Desjardins représenté par Mme Auger et du président d’honneur du 10e anniversaire et fan no 1 du Festival, M, Gilles Lehouillier, le Festival Jazz Etcetera Lévis débute sa programmation du 10e anniversaire avec l’entrepreneur-crooner, président de Sunwing, Colin Hunter dès 18h.

Colin Hunter

Cet habitué du Festival est venu charmer la foule avec sa voix chaude et son répertoire des grands succès américains des années 50 allant de Tony Bennett à Frank Sinatra nous amenant avec lui jusque dans la lune (Fly me to the moon) aller-retour tout en nous faisant sentir tous jeunes (you make me feeel so young)…d’ailleurs c’était vraiment très plaisant de voir certaines personnes habitant dans le voisinage qui dansaient sur leurs balcons donnant sur la grande scène Desjardins donnant le coup d’envoi de cette soirée du 11 août 2016.

Bryan Tyler

À 19h30 c’est l’espace devant la Scène Bégin qui est envahi littéralement de monde pour assister au spectacle de Brian Tyler and the Bluestrom pour un spectacle blues enlevant qui dès l’apparition des musiciens sur scène cause une tornade musicale sans pareille réveillant officiellement toute la rue Bégin. Il nous présente en un condensé de 90 minutes ses meilleurs succès tirés de ses albums « Back on the track », « Lump on your stump », « Mustang Sally », « Suzie Q/Born to be wild », mais leur « Bad to the Bone » est absolument capotant, survoltant et les musiciens merveilleux montrent également leur talent de comédiens dans un numéro époustouflant. On peut dire qu’il est très près de son public qui partage son plaisir d’un bout à l’autre du spectacle car la rue avait à peine à contenir tous ceux qui voulaient fêter le 10e anniversaire du Festival avec eux.

France d'Amour

En parallèle, vers 20h, sur la scène de l’Anglicane, c’était le spectacle de France d’Amour, Bubble bath & Champagne 2 qui a attiré son lot de festivaliers qui avaient hâte de voir son nouveau spectacle qui est un judicieux amalgame de compositions empreintes d’une grande sensibilité, interprétées en formule trio. Elle pose sa voix douce sur des aires jazzés légers et élégants.

Alain Caron Quartet

Retour à la scène principale pour le dernier spectacle de la soirée, à 21h15, qui était très attendu d’ailleurs, soit le Alain Caron Quartet . Plusieurs se souviennent de lui et sa période UZEB, Alain Caron est un jazzman virtuose, applaudi aux quatre coins du monde et ce soir c’est à Lévis qu’il fait des flamèches et fait lever la foule qui son venu à son rendez-vous. Il s’était entouré de musiciens talentueux soit Pierre Côté à la guitare, John Roney aux claviers, Damien Schmitt à la batterie et nous ont présenté son plus récent album « Multiples-faces » pour le plaisir de tous qui se promettent de revenir demain pour cette deuxième journée anniversaire.

Article original ici

Press
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux